Zéro Talent E​.​P

by Zero Talent

supported by
/
  • Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

     €2 EUR  or more

     

1.
2.
3.
4.

credits

released April 19, 2014

tags

license

all rights reserved

feeds

feeds for this album, this artist

about

Zero Talent Alsace, France

Zero Talent has already been on tour in many regions of France and more than 10 countries accross Europe. They opened for prestigious bands such as Mad Caddies, The Toasters, Uncommonmenfrommars, Guerilla Poubelle, La Ruda, Marcel Et Son Orchestre, Tagada Jones...

New E.P available since 2014
... more

contact / help

Contact Zero Talent

Streaming and
Download help

Redeem code

Track Name: Cette année le Père Noël ne viendra pas
Je n'ai pas encore écrit au Père Noël
Faut pas que j'oublie d'envoyer ma lettre au ciel
Car j'ai tant et tant de choses à lui demander
Et j'espère qu'il exaucera tous mes souhaits:
Des sucreries, un beau ballon,
Un cahier, une gomme, des crayons
Et à manger pour toute la maison.

Je n'ai toujours pas écrit au père noël
Car je sais pas comment envoyer cette lettre au ciel
Et où pourra-t-il déposer tous mes jouets ?
J'ai plus de souliers: une mine les a emportés.
En plus de ça, on a même pas
De cheminée sur notre toit:
Je crois bien qu'il ne viendra pas.

Comme la dernière fois
Non, il ne viendra pas
Comme à chaque fois
Il ne viendra pas

J'aimerais aussi, comme toi là-bas,
Avoir cette vie devant moi:
Des soins, l'école. Au lieu de ça
Je n'ai ici, hormis les rats,
Que l'eau croupie et le Sida:
Ca, c'est gratuit, ne t'en fais pas.
Track Name: Je broie du bleu marine
J’ai froid: la sueur perle dans mon dos.
L’émoi fait trembler mes os.
Tu crois que c’est normal d’avoir peur ?
Dis-moi: pourquoi j’ai mal au cœur ?
Les contre-vérités économiques
Servent d’arguments politiques:
Déficit, chômage, allocations
Nous précipitent dans la confusion.
Comment ne pas voir derrière
Son grand sourire les desseins noirs ?
Et son auditoire en vient à se complaire
Dans ce traquenard.

Le diable a changé de visage mais pas ceux qui l’entourent,
Et il porte toujours le même nom et les mêmes idées.
Ils tournent, les vautours…

Ma foi, de toutes parts prend l’eau,
Les rats abandonnent le bateau.
Les choix de tous ces gens m’écœurent:
Pourquoi fait-on les mêmes erreurs ?
Les contre-vérités économiques
Servent d’arguments politiques:
Déficit, chômage, allocations
Nous précipitent dans la confusion.
Comment ne pas voir derrière
Son grand sourire les desseins noirs ?
Et son auditoire en vient à se complaire
Dans ce traquenard.

Je diable a changé de visage mais pas ceux qui l’entourent,
Et il porte toujours le même nom et les mêmes idées.
Ils tournent, les vautours…
Track Name: L'employé du mois
J'ai demandé / d'une voix presque assurée
Si je pouvais / prendre encore un café
Pendant que s'écroulait / autour de moi
Ma vie et tous mes projets
Je me suis levé /ivre de douleur et
J'ai salué / tous ces gens gênés
J'ai dit que ça irait / alors qu'en moi
La rage avait tout emporté


Au fond des yeux de mes enfants / je crois déceler la pitié
Le pire des châtiments / Quelle est mon utilité ?
Je ne veux pas être un perdant / Je ne veux pas être assisté
Je crains tant leur jugement / Rendez-moi ma dignité


J'ai ramassé / mes stylos, mes papiers
Tout ce qui restait / mes lambeaux de fierté
Puis j'ai quitté / sans me retourner
Confort et stabilité
J'ai rassemblé / mon courage, mes CV
Candidaté / confiant et motivé
J'ai tout tenté /pour ne pas devoir
Mendier cette indemnité


Dans tous ces regards fuyants / je cherche en vain le respect
Ces sourires condescendants / Mais de quoi suis-je accusé ?
Et si je suis innocent / que je n'ai rien à me reprocher
Alors pourquoi je ressens / cette culpabilité ?




Encore aujourd'hui je ne comprend / pas comment c'est arrivé
ça n'a duré qu'un instant / mais, depuis, trois ans ont passé
Et je vois bien moins souvent / mes enfants que mes créanciers
Je n'ai pas de ressentiments / mais des regrets
D'avoir laissé lentement / cette machine me broyer
Car, debout, face au vent / j'ai finalement plié
Mais je veux me sentir vivant / je veux me sentir exister
Je ne tiendrai plus longtemps / Rendez-moi ma dignité
Track Name: Un kilomètre en van
« J’en ai assez! J’ai l’impression qu’on avance pas.
J’en ai assez! J’espère qu’on mangera des pizzas.
- Toi, tu n’as pas lu tout le mail Glesso
Ce soir on joue pour presque rien du tout:
Un sandwich et deux verres d’eau.

- J’ai l’impression qu’on avance pas !
- Sebo, desserre le frein à main!
- On pourrait s’arrêter là-bas ?
- Faut que je resserre la roue qu’a changée Fabien !
- De toute façon Alex a encore bu trop d’eau.
Faites attention: Nico va tenter un créneau!

Faire des kilomètres avec vous c’est une fête.
Chanter à tue-tête: que jamais ça ne ça s’arrête!
Des kilomètres de vannes pourries: Nico !
Docteur Dangy, apprends-moi l’anatomie des animaux.

Faire des kilomètres avec vous c’est une fête.
Chanter à tue-tête: que jamais ça ne s’arrête!

Rouler bille en tête, ne penser qu’à notre set.
Tout envoyer paître, oublier tout le reste.
Faire des kilomètres: que jamais ça ne s’arrête ! »